Témoignage : Fille au pair et assistante de langue en France

au pair

A Butrfly nous adorons mettre en avant nos filles au pair. Cet article est rédigé par Dana, une jeune américaine, fille au pair en France. Elle nous raconte son expérience d’assistante de langue dans une école primaire.

Une des choses les plus importantes dans ma décision d’être jeune fille au pair était de pouvoir apprendre l’anglais aux enfants.

C’est pourquoi j’ai été ravie lorsque, lors de la deuxième semaine de l’année comme fille au pair scolaire la maîtresse d’un des enfants de ma famille m’a proposé de venir dans sa classe pour donner des leçons de langue. J’ai accepté immédiatement.

Chaque après-midi, la plus jeune fille me demandait : « Oh Dana, as-tu discuté avec la maîtresse ? C’est vraiment important que tu viennes dans ma classe. » Finalement, quand la maîtresse et moi en avons discuté, nous avons décidé de donner des leçons sur le thème de Noël. Quand je suis arrivée à l’école pour mon premier jour, je pouvais sentir l’excitation des élèves : il y a une nouvelle invitée qui vient d’un pays étranger. J’ai entendu beaucoup de « Hello ! Hello ! » et quelques « ah c’est la nounou de [fille] ».

au pair

Après les présentations, j’ai commencé le cours avec un livre que la maîtresse m’a donné quelques jours plus tôt. C’est un ouvrage simple au sujet d’une souris à Noël et c’est parfait pour les débutants en anglais. Après avoir lu le livre à voix haute, je leur ai montré des photos correspondant au vocabulaire de cette histoire. Nous avons ainsi travaillé avec cinq premiers mots (le sapin, le père Noël, les cookies, les cadeaux, les chaussettes de Noël).

La semaine suivante, je suis revenue en classe et nous avons commencé avec les cinq premiers mots. J’étais tellement fière de tout ce dont ils se souvenaient. Je dois préciser que ces cours se déroulent pendant les 45 dernières minutes d’école le vendredi ; et pour un enfant de sept ans, il est parfois difficile de se concentrer sur un sujet difficile à cette heure-ci. Après une révision du vocabulaire de la semaine précédente, nous avons continué le livre et ajouté six mots.

A mon avis, et de mon expérience, l’apprentissage d’une langue est amusant.

C’est quelque chose de plus vivant que les autres matières.

C’est difficile d’étudier une langue avec une structure rigide, telles que celles en sciences par exemple. Alors, avec les élèves, je chante, je dessine et nous jouons à des jeux. La maîtresse leur a donné des petits mémos avec les images correspondantes au vocabulaire et pendant chaque leçons, nous jouons avec eux.

Il est important pour moi de dire que la maîtresse m’a beaucoup aidé. En effet, je ne suis pas enseignante et j’appréhendais avant le premier cours. Elle le savait et s’est assurée de pouvoir me fournir toute l’aide matérielle dont j’avais besoin. De plus elle reste avec nous pendant les leçons pour assurer que tout le monde se sente à l’aise et en sécurité.

Donner ces cours est pour moi le meilleur moment de la semaine. Les élèves ont toujours la même excitation de la première séance.

Je pense qu’être au pair est une expérience qui peut parfois être pleine d’incertitudes.

En effet,pour beaucoup d’entre nous, il s’agit littéralement de traverser le monde, de découvrir un nouveau territoire, une nouvelle culture d’apprendre à gérer ses émotions lorsque l’on est loin de ses repères.

Cependant, une chose sur laquelle je suis très confiante, c’est ma capacité à parler ma langue maternelle alors avoir une heure par semaine. Ainsi, j’ai la sensation de pouvoir enseigner ça aux enfants, même quelques mots et voir leurs sourires illuminer leurs visages

A ce moment fait partie des raisons pour laquelle je suis devenue et j’apprécie être au pair.

au pair

Intéressé par le programme au pair ? Contactez-nous en cliquant ici !

Découvrez d’autres témoignages au pair ici !

LEAVE A COMMENT