Que faire si un enfant vous frappe ?

Être frappé par un enfant peut être très désagréable et déroutant. Vous vous demandez ce que vous avez fait pour provoquer ce comportement ou vous craignez que votre enfant soit agressif et vous pourriez avoir tendance à lui coller une étiquette négative. Dans cet article, j’explique un peu la source du problème et la façon de le gérer.

Qu’est-ce qui cause ce comportement ?

Comprendre pourquoi votre enfant se montre agressif est le premier pas vers la solution. Voir les choses de son point de vue peut vraiment vous aider à garder le contrôle de vous-même et à faire preuve de patience tout en essayant de guider votre enfant à désapprendre ce comportement inacceptable. Alors pourquoi frappe-t-il ?

Pour commencer, il faut savoir que derrière la frappe et l’agressivité se cache la peur. Votre petit a simplement peur de quelque chose, c’est une émotion naturelle. Les enfants n’ont pas notre intelligence émotionnelle et ne savent pas comment gérer leurs émotions. C’est pourquoi nous sommes ici pour les aider à comprendre ce qui se passe et leur apprendre à gérer leurs émotions de manière saine. Commencez donc par essayer de savoir quelle pourrait être la cause de la peur. Avez-vous déménagé dans une autre maison ? Quand cela se produit-il normalement ? Cela se passe-t-il normalement la nuit? Avez-vous une nouvelle baby-sitter, etc …

Comment gérer la situation ?

Tout d’abord, vous devez être calme et patient pendant que vous gérez la situation. Personne ne résoudrait le problème en réagissant à l’agression avec un comportement agressif. Si vous éprouvez des difficultés à ce moment-là et que vous sentez que vous devenez impatient et impulsif, prenez un moment pour reconnaître vos sentiments.

Après cela, trouvez immédiatement un moyen de vous calmer, respirez à fond, comptez jusqu’à dix, rappelez-vous que c’est juste une phase et surtout qu’il a besoin de votre aide. Répondez avec compréhension et empathie, câlinez-le, caressez ses petites mains, et bientôt il se calmera avec vous. Vous trouvez ainsi tous les deux un moyen de laisser échapper vos émotions. L’enfant devrait toujours pouvoir s’exprimer à la maison. S’il a besoin de crier, de frapper ses jouets, alors laissez-le faire. Ensuite, si vous dites non ou si vous lui interdisez, il ne connaît pas d’autre façon de libérer ses émotions et va peut-être résulter en de mauvaises alternatives. Il peut se faire mal ou de frapper d’autres personnes. Faites alors des activités qu’il aime et qui sont un bon moyen pour lui d’exprimer ses émotions comme par exemple : dessiner, toutes sortes d’activités sportives, musique, lecture, jeux, etc.

Donnez du temps à votre enfant

Enfin, le changement ne se produit pas en un jour. Il faudra un certain temps à votre enfant pour apprendre cette nouvelle façon saine de laisser aller sa peur et sa colère. Même s’il semble que le problème soit déjà résolu, préparez-vous à recevoir des coups de poing surprises. Néanmoins, vous êtes sur la bonne voie si cela se produit plus rarement. Vous devez donc être cohérent. Parfois, les enfants aiment expérimenter, mais si la réponse est la même, ils n’auront plus besoin de faire ces petites expériences plus tard.

Témoignage écrit par Elena Chapkanovska, au pair chez Butrfly.

28 juin 2019

LEAVE A COMMENT