3 choses qui ont changé mon quotidien avec une au pair

0
908
Carmen faisant la cuisine avec ses host kids

« Il y a beaucoup de choses qui ont changé notre quotidien depuis que nous avons accueilli notre première au pair il y a 4 ans. »

Aurore G, maman de 2 enfants de 1 an et demi et de 6 ans et demi, habite à Tresserve en Savoie. Elle nous raconte les 3 choses principales qui ont révolutionné son quotidien depuis 4 ans. Attention, 100% vécu. 

# Changement n°1 : Plus de sérénité avec votre au pair

Le soir c’était souvent la course en rentrant : les courses, les enfants, le bain, le repas, le coucher, les lessives etc…

Aujourd’hui, je m’angoisse moins. Une réunion qui finit plus tard que prévu, hop ! un petit sms pour prévenir que j’aurais exceptionnellement du retard. Et éventuellement lui demander de commencer à réchauffer la soupe du diner!

Ces sont de petites touches d’aide par ci par là! Parfois 3 fois rien, mais qui mises bout à bout m’ôtent un poids énorme des épaules ! Cela peut être simplement de vider le lave-vaisselle tandis que je prépare le dîner. Cela peut être de récupérer les courses au drive en revenant de l’université.

Bien évidemment ces notes sont la résultante d’une parfaite intégration et immersion : l’au pair se comporte comme n’importe quel autre membre de la famille.

# Changement n°2 : Plus de temps de qualité

Avant nous étions deux à devoir gérer la routine quotidienne. Cela avait pour conséquence un lot d’activités « à la va-vite » et de jeux dans lesquels nous ne sommes pas impliqués, un œil sur l’horloge.

Nous sommes maintenant trois. L’au pair étant un membre à part entière de la famille, elle agit naturellement en tant que tel.

Le temps gagné nous permet de passer de vrais moments avec les enfants : faire un jeu de société tous ensemble le soir avant le coucher, accompagner l’aînée au cinéma le mercredi après-midi, prendre le temps de jouer avec eux avant le dîner.

Et même pour le couple, cela change tout. On ne court plus pour trouver la baby-sitter qui sera disponible pour notre soirée en amoureux. On prévoit la soirée en accord avec notre au pair et les enfants sont ravis d’une soirée sans parents.

 #Changement n°3 : Plus d’ouverture d’esprit

Recevoir une au pair c’est également échanger, discuter, comparer nos pays.

Les élections sont l’opportunité de discuter des modes de scrutins. Ranger les courses est un moment pour comparer les marques proposées. Un film montrant le français avec le béret et la baguette de pain est l’occasion d’échanger sur les a priori respectifs.

Et il n’est pas rare d’entendre nos enfants compter dans la langue de l’au pair ou de lui demander comment se dit telle ou telle mot dans sa langue.

Autant de choses qui permettent d’ouvrir l’esprit de nos enfants, et le nôtre également, aux différences et d’attiser leur curiosité du monde.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here