Témoignage : Muriel, jeune anglaise Au pair à Paris

  • Nov 29, 2017
22385083_1210690362396868_1556360969_n

BUTRFLY souhaite toujours partager plus d’expérience d’au pair avec vous.

Aujourd’hui nous avons rencontré Muriel qui nous raconte sa toute première expérience de jeune fille au Pair à Paris.

#1.  Peux tu te présenter et nous parler de toi en quelques mots?

Je suis Muriel, une jeune fille anglaise de 18 ans. J’habite Derbyshire et j’ai choisi de de prendre une année sabbatique pour vivre l’expérience au pair après le lycée. C’est ma première expérience en tant qu’au pair. Je suis arrivée dans ma nouvelle famille fin aout 2017 et je vais y rester jusqu’à juin 2018.

Please may you present yourself?

Hello, I’m Muriel, 18 years old and come from England. I live in Derbyshire and chose to take a gap year after sixth form in order to be an au pair. This is in fact my first au pairing experience. I started my work with my au pair family at the end of August and will finish in June 2018

#2. Pourquoi as-tu choisir de partir au pair ?

Tout d’abord j’avais vraiment envie d’améliorer mon français et mon objectif est d’étudier le droit anglais et français. La solution au pair était parfaite car cela me permet d’avoir des cours de français et de pratiquer le soir et le week end avec la famille.

J’ai toujours aussi beaucoup aimé m’occuper d’enfants car ils sont toujours spontanés et enthousiastes. Tous les jours sont donc différents avec eux !

Why did you want to be an au pair?

Firstly I really want to improve my French and my long term goal is to study French and English law. Consequently au pairing is perfect because I’m able to take French lessons and practise my French with the host family during the evenings and weekends. I have also always loved looking after children because they are always spontaneous and have lots of energy. Everyday is therefore very different!

#3. Quels sont pour toi les critères importants dans le choix d’une famille ?

J’ai trouvé ma famille d’accueil longtemps avant mon arrivée en France (en avril pour une arrivée fin aout). A travers tous les échanges mails et skype que j’ai pu avoir avec eux, la relation entre les enfants et les parents semblaient très importante et ils sont apparus tout de suite très accueillants et bienveillants avec moi. J’ai pu pendant cette longue période d’échange avant mon arrivée bien comprendre quelle serait ma mission (mon planning, leurs attentes par rapport aux enfants, le fait que j’aurais à cuisiner). Bref je n’ai pas eu de mauvaise surprise car tout avait été discuté avant.

For you, what were the most important requirements when choosing a host family?

Luckily I had found my host family a long time before I arrived in France (I found a host family in April in preparation for August). From all the emails and skype exchanges with the family, I could tell there was a great relationship between the children and parents and they all seemed very welcoming and kind and for me this was very important. It was also important to talk often via Skype before living with the family because I was able to gain a good idea about what they wanted from me (my schedule, expectations with the children and the fact I’d have to cook etc). Basically I didn’t have any surprises when I arrived with the family because everything had been discussed beforehand and this open and honest relationship is essential.

#4. Quelles étaient tes craintes avant de partir ?

La barrière de la langue était une vraie crainte pour moi mais finalement nous arrivons à communiquer très facilement.

Malgré nos nombreux échanges par Skype avant mon arrivée, on se pose toujours la question du « fit » avec la famille une fois sur place et si tout le monde va bien s’entendre au quotidien.

Enfin, quand on part pour un an, on a toujours peur d’avoir le mal du pays et que nos proches nous manquent. C’est toujours difficile un peu au début mais si on est bien intégré dans sa famille d’accueil, cela passe très vite.

What were your concerns before leaving for France?

The language barrier was certainly a worry for me but when I arrived the communication was actually very easily. Despite our numerous exchanges via Skype, one always wonders if they would ‘fit’ in and get on well daily with the host family when living with them. Finally whenever we leave our home country for a long period of time I think it’s normal to worry about the prospect of becoming homesick and missing our loved ones. It is always a little difficult at first but if you are well integrated into your host family, times passes so quickly

#5. Comment ta famille t’a aidé à t’intégrer à ton arrivée ?

Ma famille d’accueil m’a tout d’abord accueilli comme un membre à part entière de leur famille (ils  ont même rencontré mes parents lors de mon arrivée en France).

Ensuite ils m’ont aidé dans toutes les démarches administratives (pour obtenir mon titre de transport, m’ouvrir un compte bancaire et m’acheter une carte de téléphone, pour les démarches auprès de la sécurité sociale).

Pour faciliter l’organisation, ils ont affiché chez eux un planning hebdomadaire qui résume les missions de la semaine.

Enfin ils ont créé un groupe Whatsapp pour pouvoir échanger à tout moment de la journée entre nous et faciliter la communication.

Besides, how did your family help you integrate here when you arrived?

First of all my host family really welcomed me as a member of their family (they even met my parents when I first arrived in France). Next they helped me to complete all the administrative tasks ( for example obtaining the metro pass, opening a French bank account, buying me a French SIM card and talking me through the steps to get a social security number). In order to enforce organisation and structure, they bought a Calendar so we know what is coming up each week. Finally they created a family whatsapp group to enable us to quickly communicate at any point during the day.

#6. De ton coté, comment t’es tu intégrée dans cette nouvelle expérience française ?

L’inscription aux cours de français est un bon moyen pour rencontrer de nouvelles personnes de nationalités différentes.

Par ailleurs, j’ai pu m’inscrire dans un groupe Whastapp d’au pair de la ville ce qui me permet de rencontrer d’autres jeunes filles et partager des bons plans, des sorties ….

Enfin, comme je faisais partie d’une chorale en Angleterre, j’ai voulu continuer cette activité ici à Paris et j’ai pu rencontrer des français de tous âges.

And on your side, how did you integrate into your new french life?

Well I have found that signing up for French lessons is a great way to meet new people of different nationalities. In addition I joined an au pair whatsapp group exclusively for my town which helped me to meet people who lived nearby and we often share our plans on the group chat. I was also in a choir in England and wanted to continue singing in Paris therefore I joined a local choir and this has really helped me meet French people of all ages.

#7. Finalement, quelles sont les qualités importantes selon toi pour être au pair ?

Selon moi, il faut savoir être avant tout patiente pour s’adapter et bien comprendre le fonctionnement de la famille car cela demande du temps pour prendre ses marques.  L’au pair doit être également organisée car son planning peut changer et il faut pouvoir gérer à la fois les enfants mais aussi l’organisation des cours de français.

Enfin, il faut également une dose de créativité pour imaginer sans cesse de nouveaux jeux avec les enfants!

Finally in your opinion, what are the important qualities of being an au pair?

On my opinion, it is necessary to have a lot of patience and be open to trying new things in order to adapt yourself to the new way of life and develop a good relationship with the family because this takes place over time. To be an au pair you must have good organisational skills as plans can change suddenly and it’s necessary to balance looking after children with your own studies. Moreover it takes a dose of creativity in order to think of new games to play and activities to do with the children!

 

LEAVE A COMMENT