10 astuces pour bien accueillir votre jeune Au Pair

  • Août 28, 2016
famille et au pair liens forts

Accueillir votre Au Pair ne se résume pas à lui dire bonjour. Il y a mille et une petites attentions qui peuvent tout changer pour qu’il fasse partie de la famille le plus vite possible. Voici les astuces BUTRFLY. Promis, c’est du vécu.

#1 – Préparer son arrivée.

Quand on prépare un voyage, le plaisir est aussi dans l’anticipation, non ? Accueillir un au pair c’est pareil ! Après avoir échangé au cours d’un entretien, vous l’avez rencontré par vidéo pour apprendre à le/a connaître. Il ne reste plus qu’à confirmer les horaires d’arrivée et l’aventure peut commencer.

#2 – L’accueillir à son arrivée dans le pays (à la gare ou à l’aéroport).

Vous n’êtes pas obligé de prévoir un collier de fleurs ou des feux d’artifices mais venir souhaiter en personne la bienvenue à votre au pair mettra votre relation sous les meilleurs auspices. Et si les enfants sont là pour un premier bisou, c’est encore mieux !

#3 –  Prendre le temps de repérer les lieux et de lui faire visiter la ville.

Pour qu’il se sente bien dans son nouvel environnement, votre au pair a besoin de vous. Partagez avec lui les incontournables (transports, équipements sportifs, parcs…) mais aussi vos lieux préférés (ce petit café qui sert le meilleur latte de la ville ou le meilleur toboggan du quartier).

#4 – Se souvenir qu’il n’est pas votre employé de maison.

Entre donner un petit coup de main en cuisine ou passer un petit coup d’aspirateur de temps en temps et faire quotidiennement la cuisine et le ménage, il y a un grand pas, à ne pas franchir. La merveilleuse mission de votre au pair est avant tout de prendre soin de vos enfants.

#5 –  Lui fournir un téléphone portable pour être joignable.

Il est probable qu’il en ait un, si ce n’est pas le cas, vous gagnerez en sérénité à lui en fournir un. Vous pouvez bien sûr assortir ce téléphone de quelques règles : pas d’appel en Australie, pas plus de 8 h par jour d’appel et Candy Crush seulement quand les enfants sont couchés.

#6 – Lui laisser des week-ends libres.

Votre au pair est auprès de vous pour un bon moment. Et même si la vie à vos côtés promet d’être agréable, il a besoin de moments pour souffler, découvrir le pays, rencontrer d’autres jeunes… Bref, un petit week-end off de temps en temps est une bougrement bonne idée.

#7 – Lui autoriser l’accès à internet en dehors des heures de gardes.

Vous vous souvenez l’âge qu’a votre au pair ? Génération Y ou Z, c’est selon. Mais dans les deux cas, il est né avec internet presque dans le biberon. Si vous tenez à son équilibre, autorisez-lui une connexion régulière. Mais vous pouvez bien sûr lui demander d’être 100 % déconnecté quand il est avec vos enfants.

#8 – Tenir compte de ses goûts culinaires.

Votre volonté de lui faire découvrir la gastronomie française est louable mais les escargots ou les cuisses de grenouilles ne sont pas obligatoires. Faites simple et laissez-le ou la choisir le menu de temps en temps.

#9 – S’assurer qu’il/elle ait de quoi se nourrir quand vous êtes absent.

Votre au pair est comme un hôte. Le minimum est donc de s’assurer que le frigo et les placards sont garnis quand vous n’êtes pas là. Certes, il/elle peut cuisiner mais à vous d’assurer le gîte et le couvert.

#10 Communiquer !

Expliquez clairement vos attentes aussi bien concernant les tâches domestiques, que vis à vis de vos enfants. Mieux vaut communiquer tout au long du séjour aussi bien sur ce qui peut être amélioré que sur ce qui fonctionne bien et l’encourager à en faire de même en toute confiance. Ça ressemble à vos cours de management ? Ou d’éducation ? Ben oui. Et dans les deux cas, promis, vous allez vivre des choses incroyables.

LEAVE A COMMENT